ECl’IPSE ONG

Notre Vision

ECl’IPSE  ONG s’engage à être au Bénin la référence en matière de promotion d’accès des personnes vulnérables et/ou handicapées aux droits élémentaires et en matière de protection de l’écosystème.

Notre Mission

ECl’IPSE  ONG veut garantir une existence épanouie aux personnes marginalisées, stigmatisées et/ou en situation de handicap puis se battre pour la préservation et la conservation des espèces animales et végétales menacées de disparition.

Objectif Général

Œuvrer avec les personnes marginalisées pour créer un environnement où elles ont accès aux droits élémentaires, sont épanouies, autonomes et ayant leur écosystème préservé et conservé.

  • Objectifs Spécifiques 1
  • Objectifs Spécifiques 2
  • Objectifs Spécifiques 3

 Récupérer, encadrer et accompagner les enfants en situation difficile et/ou de handicap à recevoir une éducation de qualité adaptée à leur statut;

Contribuer à la professionnalisation et à l’autonomisation des adolescent(e)s, des jeunes et des femmes vulnérables ;

Promouvoir la préservation et la conservation des espèces animales et végétales menacées de disparition.



PRINCIPAUX DOMAINES

ECl’IPSE ONG exerce dans cinq principaux domaines selon la matrice Réadaptation à Base Communautaire (RBC)

L’ONG facilite l’accès à la prestation sanitaire, psychosociale et spirituelle au besoin, de qualité et à moindre coût, (soins, appareillage, prothèses et orthèses, aides techniques comme fauteuils roulants, tricycles, cannes blanches etc.) 73 enfants ont bénéficié des prestations sanitaires.

Ici, l’ONG apporte un appui aux enfants vulnérables pour leur scolarisation à travers : la petite enfance, le primaire, le secondaire et le supérieur dans les écoles spécialisées ou non, l’éducation informelle et la formation tout au long de leur vie. Au total, 92 enfants sont scolarisés de 2012 à ce jour et ont bénéficié des prestations de l’ONG par le payement des frais scolaires et d’internat, des kits scolaires et de frais de déplacement vers les écoles spécialisées de (Pèporiyakou, Parakou, Cotonou et Porto-Novo) ;

A travers l’appui à la formation, la réinsertion socioprofessionnelle, l’auto-emploi. A ce niveau 72 enfants sont mis en apprentissage dont 21 sont en attente de CQM et 02 réinsérés en couture. Trois (03) jeunes ont bénéficié d’un appui aux Activités Génératrices de Revenus (AGR

 Par la promotion des droits de l’enfant, la vulgarisation des textes de lois protégeant tous les enfants en général et les enfants handicapés en particulier (la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées : CDPH). L’établissement des actes de naissances pour environ 100 enfants.

Par les plaidoyers et communications à travers par exemple l’appui à l’organisation de la Journée Internationale des Personnes Handicapées organisée chaque année dans les trois communes d’intervention. La communication pour un Changement de Comportement (CCC)/séances de sensibilisation : environ 177 villages et hameaux sont touchés par les actions de sensibilisation. Réalisation d’émissions radio : 16 émissions radio sont réalisées sur divers thèmes en particulier sur le handicap dans 04 langues que sont : le Bièli, le N’Belmè, le Dendi et le Français.

Partenaires